Salut !

On commence l’année 2021 comme on avait terminé 2020 : avec un colis Yahoo !

Alors, cette fois-ci, qu’a-t-on ?

On commence par un beau lot de Carddass SD Gundam, présentes dans les Carddass Station que j’ai achetés.

Au niveau du détail ça donne ça :

  • 27 Carddass Gaiden
  • 240 Shin Carddass Gaiden (dont 17 que je n’avais pas)
  • 9 Carddass Legendary Knights Special
  • 24 Carddass Legendary Knights Special ’95 (dont 2 que je n’avais pas)
  • 76 Battle of Knights (dont 15 que je n’avais pas)

Au final ça me fait trente-quatre nouvelles cartes, alors que j’avais acheté les lots pour les Carddass Station sans espérer quoi que ce soit des cartes incluses, c’est cool d’avancer dans la collection ! Il me manque désormais soixante-six Shin Carddass Gaiden et soixante-douze Battle of Knights.

Il y avait aussi une Jumbo Carddass Station, mais je l’avais déjà.

Ensuite, les deux Carddass Station qu’il me manquait. Enfin, pour être juste, le vert (dont j’ai reçu deux exemplaires neufs), j’avais déjà la face de devant et le noir je l’ai neuf sous blister et ma version en loose était très abîmée. Avec, j’ai eu quatre élargisseurs et dix feuillets horizontaux en parfait état.

Et là, le must du must. La dernière fois, j’avais reçu le Filebook Coindass noir, en précisant que j’avais désormais tous les filebooks SD Gundam. Sauf que quelques jours plus tard, j’ai découvert que ce filebook existait également en version limitée, dorée. Il me le fallait, lui aussi ! Et donc, le voilà, je suis maintenant full, full et full ! Et il est trop trop beau.

Ensuite, le feuillet de Carddass Graffiti Sailor Moon sorti pour la sortie du film Sailor Moon Eternal. Je vous ferai un article dessus plus tard !

On sort des cartes et on passe à la City Pop. J’ai reçu un petit lot bien sympa de cassettes de Sugiyama Kiyotaka, dont une en double et une que j’avais déjà. Ces deux-là vont partir à la vente ! J’ai écouté l’album Beyond… hier, et il est très bon !

Et on finit avec un survêtement complet du Yomiuri Verdy de 1993, neuf avec son emballage d’origine. Il est à ma taille, mais je vais avoir du mal à accepter de le porter, pour cela il va falloir retirer les étiquettes… Ce n’est pas facile de collectionner des vêtements !

Et voilà, c’est tout pour cette fois, je vous dis à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.