Salut les amis !

En ce moment, j’ai une obsession : les cartes Godzilla. Cela fait des années que j’en possède, mais j’en ai rarement acheté volontairement, à chaque fois les cartes étaient dans des lots random. Cependant, j’en ai tout de même un nombre assez intéressant, même si je n’ai aucune part complète.

Aujourd’hui, je vous présente une prisme d’une part PP Card d’Amada. Cette part est l’une de celles que je trouve les plus jolies parmi les différentes séries de cartes Godzilla que je possède. Cependant, elle possède deux défauts, dont l’un gêne clairement la collection. J’en reparle plus bas !

Cette carte représente Gigan, un kaiju qui a fait sa première apparition en 1972, dans le film Godzilla vs. Gigan (tout simplement !). Il fera son retour l’année suivante dans Godzilla vs. Megalon, puis on le reverra une dernière fois au cinéma en 2004 dans Godzilla: Final Wars.

C’est cette carte que j’ai voulu vous présenter et cette série de cartes que j’ai envie de compléter parce que j’adore la maquette de la carte et que ce vert attire le regard (même si la couleur change selon la carte). De plus, ce monstre cyborg est atypique, avec sa visière rouge en guise d’œil, son bec crochu, les crochets en métal qui finissent ses bras et la scie circulaire qui sort de son abdomen. Son allure surprenante ne peut que donner envie d’être fan.

Au dos, on peut voir l’apparition du personnage sur la carte du Japon. Au dos de toutes les cartes de la collection figure une carte géographique avec la localisation des différentes apparitions des monstres, ce qui est assez sympa et original.

Alors, vous n’avez toujours pas une idée des deux défauts de la série ? Pourtant vous avez toutes les cartes en main (haha).

Comme son nom l’indique, la collection a été distribuée en pull packs par Amada. La composition est classique : trente-quatre cartes, dont trois prismes. La série n’ayant pas d’autre nom que PP Card Godzilla et comme elle met en scène des personnages qui viennent de différents films (il y a même Jet Jaguar 😍), il s’agit d’une collection anthologique qui présente les monstres les plus cultes de la saga. À l’inverse, d’autres collections de PP Cards sont centrées sur un film en particulier. Je n’ai pas d’informations sur la composition de la part, mais cela doit être du PP Card classique, avec six prismes et trente-six regulars.

Allez, on passe aux défauts ! Le premier, qui ne serait pas si important si on n’était pas des passionnés, c’est qu’on ne sait pas en quelle année est sortie cette part ! Comme Amada a commencé à dater ses cartes et ses packagings à partir de la deuxième moitié de 1994, je verrais bien cette collection sortir en début 1994. Cependant, je ne suis pas sûr qu’on ait un jour la réponse à cette question. Pour ce qui est du deuxième défaut, qui est clairement le plus important… eh oui ! les cartes ne sont pas numérotées. Quelle galère pour le collectionneur d’essayer de compléter, et surtout de ranger en classeur une série sans numéro. Ce n’est pas la seule collection d’Amada à nous faire ce coup. Cela fait partie du charme de ces cartes, mais ce n’est pas ce charme qui va me dire dans quel ordre je devrai classer les cartes une fois que je les aurai toutes réunies.

J’ai actuellement plusieurs lots de différentes séries de cartes Godzilla chez mon intermédiaire ou qui vont bientôt arriver chez lui. Je n’ai qu’une seule hâte, c’est de toutes les trier et de savoir où j’en suis dans chaque collection (car oui, je ne m’arrête pas qu’à cette série de PP Card, il y a d’autres séries de PP Card, de Carddass et même de cartes d’autres éditeurs très peu connus qui m’intéressent). Dans tous les cas, j’ai l’intention de vous faire (bientôt j’espère !) un article récapitulatif sur les différentes séries de cartes Godzilla.

Je vais de ce pas lancer un vieux Godzilla, car écrire cet article et fouiller les sites de vente japonais à la recherche de cartes de kaiju m’a donné envie de revoir les films. À bientôt !

One thought on “La carte de la semaine #2 : Gigan”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.