Salut les minna !

Aujourd’hui, nous allons découvrir ensemble un objet, un set complet de cartes, un pack, un tout magnifique sorti en avril 2022 : la première Complete Box Saint Paradise, intitulée « Revive! Eiyuu Densetsu », soit « Une légende héroïque se réveille ! »

Comme toutes ses sœurs boîtes complètes, elle est protégée dans un écrin en pur carton de couleur brune, arborant le magnifique logo classique de cette entreprise extraordinaire qu’est Bandai.

Une fois le carton arraché, nous nous retrouvons face à une autre boîte, cette fois bien plus stylisée, en carton mat et doux, et qui présente les cinq héros principaux de ce manga qu’est Saint Seiya, en version SD. Ce sont les visuels de cinq des six prismes de la part.

Une fois ouvert, on a un morceau de papier avec du texte en japonais que je n’ai pas pris la peine de traduire.

Une fois l’ensemble déballé, nous avons :

  • Une publicité pour une figurine ;
  • Un magnifique album avec la couverture en carton mat doux ;
  • Un écrin qui porte deux paquets de cartes ;
  • Un display au format Jumbo (avec les coins arrondis) ;
  • Et le papier en japonais que je n’ai pas pris la peine de traduire.

Au dos de la Jumbo, nous avons la liste des illustration des quarante-deux cartes qui composent la collection dite normale (sans les sept cartes spéciales).

Dans l’album il n’y a aucun feuillet fait pour ranger cette carte, au final c’est un goodies sympa mais qui finira à tout jamais dans la Complete Box.

Voici la quatrième de couverture de l’album. On y retrouve la déesse Athena et cinq personnages qui ont l’air d’être des vilains méchants (à part peut-être Jabu, je n’ai pas tout lu Saint Seiya, je ne sais pas s’il est vilain méchant ou pas).

Le dos des cartes est pour moi l’élément le moins sympa de la collection, je ne le trouve pas super joli, on dirait un dos de Card Game moches.

Et toujours pas d’année de production…

Voici les six prismes « normales » de la collection. Il faut savoir que dans cette collection, toutes les cartes avec une numérotation normale sont des reprises des cartes de la collection de Carddass Saint Paradise du début des années 1990. Tous les visuels des personnages sont identiques à ceux de la collection originale, mais la maquette, les arrière-plans et les textes (ainsi que les dos) changent.

Je trouve ça super intéressant comme concept. Une réédition aurait été sympa, mais encore une fois, pas forcément intéressante pour ceux qui ont déjà les anciennes cartes. Alors qu’une réédition remasterisée permet de faire du neuf avec du vieux, mais surtout de redécouvrir les cartes.

Un tel concept serait génial en Dragon Ball, plutôt que de rééditer inlassablement les mêmes cartes. Mais comme en Dragon Ball il y a beaucoup de cartes dont les visuels sont des captures de la série animée, il aurait été difficile de changer les fonds. Alors qu’ici, comme ce sont des visuels SD créés spécialement pour les cartes, c’est plus simple. Et ça montre que Bandai a conservé les illustrations d’époque !

Les regs, comme les prismes, sont des remasterisations des cartes d’époque.

Et, l’avez-vous remarqué ? Ouiiiii, Bandai sait à nouveau faire des foil marks ! Incroyable. Ça ne veut pas dire que (malheureusement) toutes les autres collections pourront en profiter, mais c’est le détail qui fait super plaisir.

Voici les sept cartes inédites, numérotées de EX01 à EX07. Elles sont magnifiques. Mention spéciale à celle d’Athena à laquelle le fond rose pâle donne une douceur très agréable. Et la septième carte reprend les visuels des six premières.

Pourquoi sept cartes spéciales, sachant que l’album est composé de feuillets de six cartes et donc que la septième se retrouvera tout seule ? C’est assez bizarre, mais bon. On ne va pas cracher sur une carte supplémentaire !

À noter également que les cartes sont très épaisses, aucune des cartes que j’ai eues dans des Complete Box ne sont aussi épaisses que celles-ci. Ce n’est ni mal ni bien. C’est positif parce qu’on remarque qu’on a de la qualité entre les mains, mais le côté négatif c’est qu’on ne retrouve pas la sensation des véritables Carddass de la Golden Decade (1988-1998).

Au final, cette Complete Box s’avère être une excellente surprise. Je suis très heureux d’en avoir fait l’acquisition. Tout est de très bonne qualité, les cartes sont magnifiques, il y a des foil marks, le classeur est vachement stylé.

Ce concept de remasteriser des anciennes collections est génial, j’adorerais qu’il soit décliné sur d’autres licences. C’est peut-être le cas pour la Complete Box Ultraman SD qui est sortie en même temps, mais comme je connais mal les cartes de cette licence, je ne saurais pas dire.

En tout cas c’est trop cool, et je finis en vous présentant toutes les cartes de la collection :

2 thoughts on “Complete Box New Saint Paradise ~ Revive! Eiyuu Densetsu~ (2022)”

  1. Je trouves aussi qu’ils ont bien fait les choses et j’aime particulièrement le changement de fond et les 7 « new prism »
    Pour la 4 eme de couverture Jabu et les autres sont des chevaliers de bronze qu’on a vu au début de la série lors du tournoi, au final ce sont des adversaires, mais ils restent affilié du côté d’Athéna, donc ce ne sont pas des « bad guys » ils étaient eux aussi orphelin et dans l’association du grand père de Saori (Athéna)

Répondre à Kalis Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.